Un business plan est-il nécessaire pour un site e commerce ?

entreprise

Par défaut, les prévisions financières d'un plan d'affaires semblent faussées, car la prédiction de l'avenir reste impossible. Toutefois, il s'avère extrêmement important d'élaborer un business plan. Pourquoi est-il alors si important de l'établir ?


Le business plan, pour une meilleure estimation

Le business plan pour un site marchand s'avère d'une importance capitale. Effectivement, ce dossier permet d'estimer la rentabilité du site, le prix de vente, le délai de remboursement, l'impact des plans marketing, le tableau de bord économique de l'activité… De plus, le lancement d'un site marchand implique des investissements considérables qui nécessitent d'être préalablement définis dans le business plan. D'ailleurs, ce dernier offre la possibilité de déterminer si le chiffre d'affaires peut couvrir les différentes charges occasionnées.


De surcroît, un plan de développement renseigne sur tous les éléments qui définissent le montant du chiffre d'affaires et la marge brute (différence entre prix de vente et prix de revient), à savoir : le taux de la TVA, le nombre de visites par jour, le taux de transformation du site (capacité de transformer le visiteur en acheteur), le prix de vente moyen, le nombre de produits par commande, le montant des frais de port (montant du transport de la marchandise) et le taux de marge moyen (mesure du bénéfice du produit).


Le business plan, pour les unités concernées

Le plan d'affaires a pour principal objectif de convaincre les futurs associés, les fournisseurs, les clients, les prescripteurs et les organismes financiers. En effet, ces personnes concernées doivent comprendre l'idée et le concept, être rassurés sur le projet, son auteur ainsi que les risques encourus, être convaincus par la stratégie marketing et commerciale choisie, le modèle économique établi et le potentiel du marché. Autrement dit, ce dossier présente le projet de l'auteur et persuade toutes les unités concernées.


Outre les individus extérieurs, le plan de développement est également destiné à l'entreprise, c'est-à-dire, le porteur de projet et son équipe. Effectivement, la rédaction du plan permet à l'auteur d'aborder tous les sujets qui touchent son idée pour mieux s'en imprégner. Ce dossier représente l'instrument de travail qui offre la possibilité de s'arranger globalement sur une perception commune. Le business plan est donc destiné à la fois aux entités extérieures et les concepteurs du projet.


Les erreurs classiques

Néanmoins, les entrepreneurs ont la fâcheuse tendance de commettre des erreurs dans le chiffre d'affaires prévisionnel. Le plan d'affaire des startups contient fréquemment un taux d'adoption du produit trop rapide. Pourtant, la modification des habitudes des consommateurs prend du temps. Les startups surestiment également le taux de conversion dans leur business plan. Il est quand même important de noter que lors du lancement, ce taux reste faible. De plus, l'anticipation des réactions de la concurrence est souvent négligée.


Il est donc primordial de prendre en compte ces erreurs durant la rédaction du plan de développement. La seconde étape suivant la conception du projet consiste à rechercher les futures partenaires. Le financement des startups repose, d'ailleurs, sur l'impression des associées pendant la lecture du business plan. Effectivement, les fonds de financement comme Iron Capital d'Iron Group, effectuent une sélection des projets pour investir dans les startups innovants. Cependant, Iron Group offre un investissement sur 5 ans pour les startups ambitieuses. Découvrez la success story de ce groupe en allant http://www.business-and-co.com/success-stories/iron-group-multi-service-entreprises/ sur ce site !